Lorsque le sable devient une palette subtile pour l’artiste naturaliste que je suis, et mes compagnons de créations, à mille et une pattes…

         En alliant mon expérience d’entomologiste, de dresseur d’animaux et l’esprit Zen qui me caractérise, j’ai exploré peu à peu différentes techniques pour créer, dans du sable fin, des œuvres éphémères aux graphismes souvent surprenants qui éveillent l’imaginaire.

 

         Mes compagnons insectes et autres arthropodes deviennent alors mes outils créatifs pour réaliser des œuvres à quatre mains et plus. Ces œuvres invitent aussi à un voyage intérieur car elles ouvrent une porte entre le conscient et l’inconscient de l’observateur… Un voyage sans limite, propre à chacun, et ouvert à toutes les générations.

 

         Mes créations si particulières, constituent un pont entre Art, Sciences et Philosophie. Certaines s’approchent de l’esprit des mandalas. Inclassable, à l’image de mon parcours éclectique, certains me considèrent comme un passeur de curiosités. Une étiquette que  j’assume pleinement car inviter au voyage et à la découverte, est mon chemin de vie.

 

         Bien que l’art de l’éphémère soit un concept sans lendemain pour les œuvres créées, j’ai volontairement choisi, au-delà du paradoxe, d’en photographier certaines pour les fixer pour l’éternité.

C’est un moyen pour moi d’ouvrir un dialogue avec un plus grand nombre de mes contemporains et de ne pas réduire cette expérience aux seuls observateurs de mes performances.

 

         Au-delà de la présentation de mon travail artistique, comment ne pas évoquer cette simple évidence : Le désir de laisser une trace après notre passage sur terre est en chacun de nous.

Alors… lorsque celles-ci sont si belles… Pourquoi ne pas leur laisser cette forme d’immortalité ?

Elles sont, comme nous, si peu de choses… Puisqu’une simple brise, un simple courant d’air, les effacent à jamais…

Pour acheter

© 2017 by Léa Bleuzen. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon