Expertises animalières et tournages

 

 Participation, entre autres, aux émissions

et films suivants :

Cinéma

long métrage

Cinéma 70mm

La mante

religieuse

et

Les araignées

Premier assistant

(direction animalière et scientifique)

& Auteur des décors de ces deux films tournés à 90% en studio pour la Géode et la Cité des Sciences.

Télévision

Réalisateur de "Conflits dans la Jungle"


* Grand prix du meilleur film au Festival International du Film de la nature, du Mont-Dore-Sancy  1999

* Prix du meilleur film au Festival du film de l’Insecte de Gembloux. Belgique  2001

* Prix du public au Festival du film de l’Insecte de Narbonne 2001

J’ai l’âme d’un naturaliste depuis ma prime enfance

et la jouissance de l’observation et de l’étude des insectes et autres petits animaux

fait profondément partie de mon ADN

     J’ai depuis toujours été un homme de contact, très tactile et pour moi, manipuler toutes sortes d’animaux était presque naturel. A l’âge de 6 ans déjà, en Bretagne, je ramassais les vipères à la main, alors adulte manipuler entre autres les deux espèces de serpents aux venins parmi les plus puissants de la planète, le serpent corail et la vipère du Gabon, étaient un jeu d’enfant si l’on peut dire.

     Ma réputation de touche à tout et d’entomologiste passionné a essaimé au-delà de mon cercle familiale et amicale jusqu’aux oreilles de connaissances de Jean Jacques Annaud… Le chemin du septième art s’ouvrait ainsi à moi…

   Au-delà de mes domaines successivement reconnus d’expertises sur la gestion des insectes et autres arthropodes dans le cadre de film ou de tournages scientifiques, durant toute ma carrière d’animalier j’ai eu le bonheur de travailler avec toutes sortes d’animaux, dont certains de grande taille comme des jaguars, des ours, ou des bonobos.

     J’ai une approche un peu personnelle dans mes rapports avec ces animaux « dits supérieurs » car je privilégie mon instinct et utilise mon expérience de la psychologie animale et humaine pour obtenir les actions requises par les nécessités des tournages. 

     Ma longue expérience des relations homme-animal m’a conforté dans ma philosophie que chaque animal est une personnage à part entière, qui a un caractère qui lui est propre et dont on doit tenir compte, comme chez les humains. Ils ont leurs humeurs, leurs bons et mauvais jours, leur caractère, leurs qualités et leurs défauts. Ils ne peuvent donc répondre à des règles comportementales, immuables par espèces, comme certains le pensent malheureusement encore.

 

Depuis peu, des scientifiques ont même démontré que chez des animaux inférieurs comme les insectes et autres arthropodes, ces différences individuelles comportementales étaient bien présentes… OUF ! Ce que j’avais constaté depuis très longtemps était enfin reconnu et validé scientifiquement. 

Comment respecter une éthique

lorsque l’on doit travailler avec des animaux, de fait non volontaires ?

     Nous sommes tous des animaux qui s’ignorent, et dans le même temps les animaux supérieurs sont tous des personnages à caractère individuel, dont on doit gagner confiance et respect. C’est dans l’esprit d’une saine collaboration qui devrait toujours exister entre l’homme et l’animal, que je pratique cette facette de mes activités multiples.

 

   Lorsque je dois solliciter des animaux afin qu’ils se prêtent au besoin du tournage d’un film ou d’un documentaire, je m’appui donc sur des pratiques d’imprégnation douce et de « camaraderie ». L’action est obtenu en grande partie par sentiments d’amitiés dans le respect mutuel homme-animal. 

    L’animal, de ce fait garde toute son intégrité et agit selon son bon vouloir sous les instructions de son accompagnant humain. Ce fonctionnement relationnel qui pourrait paraître moins efficace que celui obtenu dans la contrainte d’un dressage plus classique, la plupart du temps ne vas pas à l’encontre de l’intérêt des tournages car bien au contraire, il constitue un atout pour obtenir des comportements pratiquement naturels dans un contexte souvent artificiel.

    A l’issu des tournages, l’animal retrouve son lieu de vie préalable qui peut être son milieu naturel, son parc, sa réserve, ou ses parents adoptifs. Le seul bémol est parfois l’attachement mutuel qui naît durant les semaines ou les mois de cohabitation amicale et affective pour l’animal comme pour l’homme que je suis. 

    Plusieurs de mes compagnons de tournage m’ont fait verser des larmes à l’issu de nos petits bouts de chemin de vie ensemble… Il en est ainsi entre humain, donc, entre une « personne » humaine et un « personnage » animale, il ne pouvait en être autrement.

   En écrivant ces lignes je pense particulièrement à un jeune ours rencontré au Canada et une femelle Bonobo au Congo. Mon cœur ne les oublie pas…

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

L'Ours de J.J Annaud

Conflits dans la jungle

Conflits dans la jungle

Jaguar

Conflits dans la Jungle

Conflits dans la Jungle

Jaguar

Conflits dans la Jungle

Conflits dans la Jungle

Jaguar

Les nouveaux guerriers des champs

Les nouveaux guerriers des champs

Tournage macro en studio

Les nouveaux guerriers des champs

Les nouveaux guerriers des champs

Tournage macro en studio

Les nouveaux guerriers des champs

Les nouveaux guerriers des champs

Tournage macro en studio

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Bonobos

Vipère du Gabon

Bonobos

Bonobos

Vipère du Gabon

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Moufette

Radeau des Cimes - 1986

Radeau des Cimes - 1986

Radeau des Cimes - 1986

Radeau des Cimes - 1986

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Lynx

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Effets spéciaux

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Décor artificiel

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Décor piscine tournage

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Décor, faux barrage et fausse hutte

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Castor

Mèche Blanche

Mèche Blanche

Ours

L'Ours

de J.J. ANNAUD

1988

(Dresseur et conseiller entomologique)

Attaville

de G. CALDERON

1998

(Premier assistant et conseiller scientifique)

La citadelle assiégée

de Ph. CALDERON

2005-2006

(Direction animalière)

Micropolis, TF1

La rivière aux castors

de Ph. CALDERON 2007

(Direction animalière et artistique )

Mèche Blanche, TF1

Bonobos

de A. TIXIER

2009-2011

(Direction animalière et conseiller spécialisé)

 

TF1

Les nouveaux guerriers des champs

52’ - ARTE 2016 (Entomologiste conseiller au tournage) 

Histoire naturelle

de la sexualité

6 x 52 minutes - FR3 1989

(Co-auteur, animalier et cameraman auteur d'une partie des images)

Folie en Canopée

26’ - Canal +  1990 (Interprète et conseiller technique)

La rivière fantôme

52‘ - France 2  1998 (interprète, premier assistant et conseiller scientifique)

La cité des fourmis

52‘ - ARTE 1998

(Décors, direction animalière et scientifique)

Format fourmis

26‘ – ARTE 1998 (Interprète et conseiller scientifique)

Conflits autour d'un arbre

52’ - France 2 - 1998 (Cameraman animalier)

Le bestiaire de Paris

52‘ - 1999

(Interprète et conseiller scientifique)

Conflits dans la jungle

52‘ - France 2 - 1999

(Auteur-réalisateur)

Des poissons dans les arbres

52‘ - Canal +  2000 (Animalier conseiller spécialisé)

Passion sauvage en Guyane

52’ - Canal +  2004 (Animalier conseiller spécialisé)

 
 

© 2017 by Léa Bleuzen. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
Les nouveaux guerriers des champs

Tournage macro en studio